Margaux Baron de Brane Avis

Vous aimez ? N'hésitez pas à partager....

Un grand vin rouge de bordeaux

Margaux Baron de Brane

Famille Lurton

Aujourd’hui, testons le Margaux Baron de Brane de Lurton, mais commençons par présenter cette famille. Une chose est sûre, le vin chez les Lurton c’est vraiment une histoire de famille. D’ailleurs on s’y perd, entre Henri, André, Thierry pour ne citer qu’eux… on ne sait pas bien à qui on a affaire, mais oui, je vous confirme qu’ils sont bien tous “cousins” et que le nom Lurton est aujourd’hui une signature plutôt rassurante lorsque l’on doit choisir un vin.

En cette période où certains de nos beaux domaines sont achetés par des investisseurs étrangers (chinois notamment), les Lurton, continuent de faire prospérer leurs nombreuses propriétés viticoles et châteaux dans le bordelais mais pas que…

Une présentation simpliste

On dit souvent que l’important, c’est le contenu et pas le contenant : C’est vrai. Ceci dit, n’étant pas DANS la bouteille et n’ayant pas toujours un sommelier pour nous conseiller, c’est bien l’esthétisme qui va orienter notre choix. Dans notre cas, la simplicité du pack ne nous fait pas nous attarder sur le flacon, mais quand on connait Lurton… on achète !

Une étiquette très basique donc, qui n’inspire pas un grand vin, il faut bien le préciser quand même.

Dégustation & Avis du Margaux Baron de Brane

Margaux Baron de Brane Henri Lurton

Le nez

On débouche, et là un 1er nez très présent, aromatique, chaud aussi… (la température de dégustation est à peine trop élevée).

Après aération, le 2ème nez est très agréable: un mélange harmonieux d’épices (poivre notamment), des notes torréfiées de café, du cassis… très prometteur. Je n’ai qu’une envie: le goûter !

En bouche

En bouche, on découvre un vin ample (cette impression d’en avoir plein la bouche), des tanins fondus et enveloppants. On a aussi cette sensation de velours que j’adore dans les vins rouges. On retrouve bien les caractéristiques du Cabernet Sauvignon. Ce Margaux est un vin complexe, sur des notes de petits fruits noirs mûrs qui évoluent vers du cuir (c’est un millésime 2010).

Également, des sensation gustatives qui durent en bouche, on parle de longueur en bouche.

Cerise sur le gâteaux, pour déguster ce vin, nous nous sommes mis à popotter et avons concocté un tataki de boeuf dont nous mettons la recette japonaise à votre disposition. J’en salive encore. Très grand moment…

Je recommande !  env. 35€ la bouteille

Mina

 

Vous aimez ? N'hésitez pas à partager....

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.